All posts by Julien Montreuil

Pourriez-vous bénéficier de la présence d’un pair aidant dans votre milieu?

13 juin 2022 – ACTES a pour objectif de former d’anciens jeunes contrevenants comme pairs aidants afin qu’ils agissent comme mentors auprès de personnes âgées de 12 à 24 ans réputées être membres de gangs et engagées ou à risque de l’être dans des activités de proxénétisme. Il est souhaité de mettre en œuvre des actions concertées efficaces dans la prévention et l’intervention en matière de proxénétisme et de groupes criminalisés.

Ces pairs-aidants sont disponibles pour :

• Participer à des activités cliniques dans les centres de réadaptation ou à des activités de groupe dans les milieux scolaires et communautaires.
• Soutenir au développement d’activités en prévention du proxénétisme.
• Assurer un rôle-conseil auprès de professionnel·les pour la prévention du proxénétisme ou de l’intervention auprès de jeunes ayant des activités délinquantes.

Les pairs sont également disponibles pour offrir de l’intervention individuelle en misant sur leur vécu expérientiel; ce savoir spécifique leur permet de mieux comprendre les réalités complexes liées aux milieux criminalisés et au proxénétisme.

De plus, le projet allie le milieu institutionnel et communautaire en collaboration de l’Institut universitaire Jeunes en difficulté – CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, l’école Amos, PACT de rue, le CJE Montréal Centre-Ville et L’Anonyme.

Si ce projet vous interpelle, il nous ferait plaisir d’organiser une rencontre avec vous et votre équipe afin de vous en parler plus en détail et discuter de vos besoins en prévention et en intervention face au proxénétisme. Andres, notre pair-aidant, pourra venir se présenter afin de vous donner plus d’informations sur son parcours sur l’intervention par et pour.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter par courriel ou par téléphone (514-842-1488), il nous fera plaisir d’y répondre.

Nomination au poste de directeur général

16 mai 2022 – Le conseil d’administration de L’Anonyme est heureux d’annoncer la nomination de Julien Montreuil à titre de directeur général de L’Anonyme.

«Je suis très heureux de pouvoir poursuivre mon engagement auprès de L’Anonyme à titre de directeur général. Plusieurs beaux défis attendent notre organisme au cours des prochaines années et je suis confiant de pouvoir les relever tout en continuant de développer de nouvelles actions pour aider les différentes populations que nous accompagnons.» – Julien Montreuil, directeur général de L’Anonyme

Julien a commencé à travailler au sein de l’organisme le 3 janvier 2007 à titre d’intervenant à bord de l’autobus et est rapidement devenu coordonnateur du volet intervention de proximité. Depuis le 26 avril 2010, il occupait le poste de directeur adjoint et travaillait conjointement avec Sylvie Boivin pour assurer la direction de L’Anonyme. Il entrera officiellement en poste le 23 mai prochain. Félicitations Julien!

AUTOBUS À VENDRE: 500000$

Montréal, le 4 mai 2022 — Depuis plus de dix ans, l’équipe d’intervention de L’Anonyme roule à bord de son mythique Thomas Bluebird 2010 pour aller à la rencontre des populations jeunesse et des personnes fortement marginalisées partout sur l’île de Montréal de soir et de nuit. Malheureusement, notre autobus prend de l’âge, comme en témoignent ses 215 000 km au compteur, et le temps est venu de prévoir son remplacement. L’Anonyme lance donc une importante campagne de financement pour amasser les 500 000 $ nécessaires à l’achat et l’aménagement d’un nouvel autobus.

L’autobus se déploie sur l’ensemble du territoire montréalais dans une philosophie de réduction des risques. L’équipe intervient auprès d’adultes vivant des réalités telles que l’itinérance, la consommation de substances psychoactives et le travail du sexe ainsi qu’auprès des jeunes dans un contexte d’éducation à la sexualité. En moyenne, c’est plus de 11 000 interventions et 2000 déplacements sur appel qui sont effectués par notre équipe d’intervention chaque année. Nous distribuons annuellement près de 70 000 condoms, 600 trousses de naloxone et 700 bandelettes de détection du fentanyl aux usager·ères.

« L’autobus joue un rôle primordial de nuit dans les quartiers centraux ou de soir dans les quartiers excentrés où peu de services sont disponibles. Si nous devions cesser nos activités, c’est des milliers de personnes qui seraient laissés sans ressources. » — Sylvie Boivin, directrice générale de L’Anonyme.

 

Autobus à vendre

Pour attirer l’attention de la communauté montréalaise sur ses besoins, L’Anonyme lance une campagne de financement sous le thème « autobus à vendre ». Cette dernière se scindera en deux volets : l’affichage de rue et le numérique. En tentant de vendre notre autobus, nous sensibiliserons la population à son mandat tout en montrant l’ampleur du montant à amasser pour assurer la pérennité de cette importante ressource. C’est l’agence de publicité Upperkut qui signe la réalisation de cette audacieuse campagne qui comptera aussi sur la participation de Arnaud Soly qui prête sa voix à notre vidéo de campagne.

« Comme nous devions répondre à deux objectifs en même temps, soit de faire mieux connaître la mission de L’Anonyme et d’amasser des dons pour procéder à l’achat d’un nouvel autobus, l’idée nous est venue de combiner les deux en mettant tout simplement l’autobus en vente. Ce faisant, nous avons utilisé les codes linguistiques des annonces automobiles avec un ton subversif qui attire l’attention sur la mission de l’organisme tout en rappelant aux gens que l’objectif à atteindre n’est pas anodin. Visuellement, la campagne s’inspire de l’identité de marque de L’Anonyme en soulignant à gros traits son côté street et non-conventionnel. » Ben Duquette, Directeur de création de la campagne chez Upperkut .

Pour donner ou obtenir plus de détails sur la campagne, nous vous invitons à vous rendre au autobusavendre.ca.

 

À propos de L’Anonyme :

L’Anonyme vise à promouvoir des comportements sécuritaires et des relations égalitaires ainsi que prévenir la transmission des infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS) par une approche humaniste de proximité.

Contact :

L’Anonyme

Guillaume Faucher — coordonnateur aux communications

[email protected] — (514) 808-4615

Vrai ou Faux? Testez vos connaissances sur la situation de l’exploitation sexuelle au Québec!

4 mars 2022 – Aujourd’hui, c’est à la fois la Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle et la première semaine nationale de lutte contre l’exploitation sexuelle des mineurs au Québec (1er au 7 mars 2022). Il s’agit donc de la journée toute désignée pour revenir sur cette réalité qui fait 4 millions de nouvelles victimes chaque année dans le monde.

Qu’est ce que c’est?

À travers ses multiples manifestations, l’exploitation sexuelle implique généralement une situation ou une relation dans laquelle une personne profite de l’état de vulnérabilité d’une autre ou de l’existence d’une inégalité des rapports de force entre eux dans le but d’utiliser son corps à des fins d’ordre sexuel, en vue d’en tirer un avantage.

Qui en est victime?

Bien qu’il soit difficile d’estimer le nombre de mineur∙es victimes de ce phénomène, l’âge d’entrée dans la prostitution se situerait en moyenne entre 14 et 15 ans, au Canada. Au Québec, la Capitale nationale, Montréal, l’Outaouais, l’Estrie et la Mauricie sont les régions les plus touchées par cette réalité.

Les victimes d’exploitation sexuelle peuvent vivre des sentiments de honte, de peur, d’impuissance, de détresse. Bien que leurs réalités divergent, un point les réuni: elles ne s’engagent jamais dans une dynamique d’exploitation en toute connaissance de cause.

Nos actions en prévention en matière d’exploitation sexuelle

La prévention et l’intervention en matière d’exploitation sexuelle sont au cœur des actions de L’Anonyme depuis 13 ans. En faisant la promotion de relations égalitaires et consensuelles, les projets menés par notre équipe outillent les jeunes afin qu’elles et ils puissent reconnaître les situations abusives, développent leur autodétermination et apportent des changements à leur vie, en adéquation avec leurs besoins, leurs réalités et leurs aspirations. Actuellement, ces actions sont menées à travers quatre initiatives : Satellite, Sphères, Entourage et ACTES.

Tu connais une personne victime d’exploitation sexuelle? Tu crains pour l’intégrité ou la sécurité d’une personne?

N’hésite pas à contacter l’équipe du projet Sphères au 514 896-3590.

Vrai ou faux : Testez vos connaissances!

La Caisse Desjardins du Centre-est de Montréal réitère son appui financier à L’Anonyme

Le 1er mars 2022 – Pour une troisième année consécutive, la Caisse Desjardins du Centre-est de Montréal fait un don de 50 000$ à notre organisme. Cet important support financier permet à l’institution bancaire de demeurer le principal partenaire corporatif de L’Anonyme pour l’année en cours.

Très impliquée auprès des organismes communautaires actifs dans les quartiers Saint-Michel, Mercier-Ouest, Rosemont et Saint Léonard; la Caisse Desjardins du Centre-Est de Montréal a à cœur le développement social et le bien-être des personnes et offre un soutien financier essentiel à notre équipe d’intervention de proximité.

« Nous tenons à remercier la Caisse Desjardins du Centre-est de Montréal pour son appui renouvelé à notre cause », a déclaré Sylvie Boivin, directrice générale de L’Anonyme.

« Au nom de la Caisse, je suis très heureux et fier d’appuyer pour une 3e année l’Anonyme. La demande étant grandissante, cet organisme a su s’adapter et venir en aide auprès des populations dans le besoin », a indiqué Michel Gamelin, directeur général de la Caisse Desjardins du Centre-est de Montréal.

L’autobus de L’Anonyme se promène dans les différents quartiers de la métropole en soirée et de nuit pour faire du soutien psychosocial, de la distribution de matériel stérile et de l’éducation à la sexualité. Ce don nous permet d’assurer une présence régulière en soirée sur le territoire desservie par la Caisse ainsi que d’être disponible pour y intervenir sur appel sept nuits par semaine.