Nouvelles

COVID-19 – Prévention pour les personnes qui consomment des substances psychoactives

L’Anonyme a rassemblé plusieurs pistes de prévention tirées et adaptées de la Harm Reduction Coalition qui a fait un superbe travail pour adapter les mesures de prévention liées au coronavirus (COVID-19) pour les personnes qui consomment des drogues.

Reste informé·e!

  • Lave tes mains avant ou après la préparation de ta dose ainsi qu’un échange de substances ou d’argent : 20 secondes avec du savon sous l’eau courante ou avec un désinfectant à main (minimum 60 % d’alcool).
  • Évite la transmission par contact :
    • Évite le partage de matériel.
    • Dispose du matériel utilisé dans des bacs de récupération prévus à cet effet.
    • Nettoie les surfaces, les objets fréquemment utilisés et les emballages des substances avant et après utilisation ou échange (lingettes désinfectantes, alcool à minimum 70% ou eau de javel).
    • Utilise du matériel neuf lorsqu’il y a lieu et évite de toucher aux objets qui pourraient transmettre un virus ou une bactérie (ex.: embouts à pipes; intérieur des cups, filtres ou aiguilles si tu consommes par injection).
  • Prépare tes substances toi-même et sinon, demande à la personne qui les prépare si elle peut appliquer ces pratiques.
  • Prévois le matériel de protection nécessaire : L’accès à certaines ressources peut être restreint. Tu peux appeler l’autobus au 1 855 236-6700 pour avoir accès à du matériel de protection ainsi qu’à des trousses de naloxone et des tests de fentanyl. L’équipe pourra également récupérer ton matériel usé et te fournir des contenants sécuritaires.
  • Réduis les risques de surdoses : Il est possible que les services de santé soient davantage surchargés. Réduis tes risques de surdoses : diminue tes doses, teste tes substances, fréquente les SIS fixes, assure-toi qu’une personne puisse administrer de la naloxone au besoin et contacter les services d’urgence.
  • Minimise les risques lors de contacts sexuels :
    • Lavez vos mains avant et après les relations sexuelle. Si possible, prenez une douche ou lavez vous le visage.
    • Évitez les accolades, l’échange de fluides (baisers, salive, objets…) et l’insertion de doigts ou d’objets dans la bouche. Utilisez le port du condom, de digue dentaire ou de gants.
    • Considérez des alternatives (massage érotique, strip tease, positions qui minimisent le contact face à face, échanges virtuels).
    • Soyez ouvert·es à échanger sur vos préoccupations et respecter vos limites. N’insistez pas pour prendre des risques supplémentaires
    • Évitez les contacts si l’un·e d’entre vous a vécu ou été exposé·e à des symptômes ou à un cas de COVID-19 ou a séjourné hors Canada dans les 14 derniers jours.
  • Prévois ta médication et ta consommation :
    • N’oublie pas de prendre tes traitements de façon régulière et de contacter ton médecin au besoin. Les complications du virus peuvent être plus sévères lors de conditions médicales préexistantes (troubles respiratoires ou cardiovasculaires, diabète…). Si tu vis avec le VIH, assure-toi d’être assidu dans ta médication pour favoriser le maintien de ton système immunitaire.
    • N’hésite pas à demander à ton médecin si d’autres mesures sont possibles pour assurer un accès continu à tes prescriptions ou s’il a un plan d’urgence pour ses patients. Si tu prends de la morphine ou de la buprénorphine (Suboxone), demande-lui si vous pouvez faire un plan pour prévenir l’interruption des doses s’il y a lieu.
    • Si te prépares à l’éventualité d’une rupture de stock de drogue, considère te prémunir d’un traitement alternatif. S’il y a lieu, certains médicaments en vente libre peuvent atténuer les effets d’un sevrage d’opiacés (ex.: Ibuprofen, Pepto-Bismol, Imodium). Vérifie les interactions médicamenteuses dans un premier temps si tu as d’autres conditions de santé.
    • Si tu changes de drogue de choix ou de fournisseur, n’oublie pas de redoubler de vigilance en lien avec les risques de surdoses, de commencer avec des plus petites doses et de te familiariser avec les risques et les effets.
    • Si tu fais des provisions de substances, demeure vigilant·e. Garder des plus grandes quantités de substances peut représenter des risques supplémentaires au niveau légal ou si une personne souhaite en prendre possession.
  • Si tu es malade :
    • Si tu présentes des symptômes de toux, fièvre ou détresse respiratoire et que tu as voyagé dans les derniers 14 jours à l’extérieur du pays, appelle la ligne désignée pour le coronavirus (COVID) au 1 877 644-4545. Évite les contacts en lieu public et avec d’autres personnes.
    • La ligne Info-Santé demeure active au 8-1-1 pour répondre à tes questions et référer aux cliniques ou à l’hôpital s’il y a lieu.
    • Plusieurs outils sont disponibles en ligne pour communiquer des informations relatives aux surdoses ou savoir comment utiliser la naloxone si tu as une trousse en ta possession.

    Sois prudent·e! 💙